Prends ma place ! Prends mon handicap ! épisode 08 : Quentin

« Prends ma place ! Prends mon handicap ! » est une série de podcasts et de portraits dont l’idée est née pendant la réalisation d’un atelier d’éducation au media. Nous avons glissé tous ensemble vers un espace d’écriture et de partage d’expérience de vie. Nous vous proposons chaque jour le portrait d’une personne du CFPERM de la Couronnerie. Tous ont écrit un texte qui parle d’eux, certains n’ont pas souhaité le lire, mais nous ont permis de le dire à leur place ou ont voulu se présenter sous forme d’interview.

Voici donc l’histoire de Quentin :

 »
Bonjour.

Je m’appelle Quentin.

Je suis né en Guadeloupe il y a 22 ans.

Ma mère s’est rendu compte qu’il y avait un souci car j’avais du retard pour l’apprentissage de la marche.

Il y a eu un diagnostic de déficience intellectuelle et une hémiplégie du côté droit.
Je suis donc devenu gaucher.

Sur place, il n’y avait pas d’hôpitaux où l’on pouvait me soigner.

Ma mère m’a dit qu’elle avait tout fait pour moi.

Elle a tapé du poing sur la table pour que je sois soigné en Guadeloupe mais finalement, elle a dû se résoudre à partir en France.
Comme elle ne pouvait pas laisser mes frères et sœurs seuls, elle a dû les emmener avec nous.

J’avais deux ans, nous sommes partis dans la région parisienne.

C’était très compliqué de changer de vie, heureusement il y avait mes cousins et mes oncles pour nous aider.

A l’âge de 4-5 ans j’ai fait une crise d’épilepsie mais il n’y a pas eu de problème dans mon cerveau.

Au quotidien, je me sers de ma main droite comme presse ou de maintien.

Je compense énormément quand j’ai des choses trop complexes à faire.

Je m’oblige à me servir des deux mains car juste avec une main, ce n’est pas possible pour moi.

Quand j’étais petit, j’ai eu des aides en classe.

J’ai aussi été en CLIS, ce sont des classes spécialisées mais j’étais sans accompagnement.

L’enseignante s’adaptait à mon niveau.

A l’école, j’ai eu des moments de solitude.

C’était compliqué, j’étais souvent en échec.

J’ai été opéré 5 fois depuis ma naissance de mon poignet et de ma jambe.

Après les opérations, je vais aussi dans un centre de rééducation où il y a des cours aussi.

Plus tard, il pourra y avoir encore d’autres opérations.

J’ai presque grandi à l’hôpital, le personnel m’a vu grandir, il me reconnaisse cela me touche.

Voici maintenant un titre de Ray Charles
« Hit the Road Jack »

Quentin  »

Prise de son, Montage : Julien WEISS
réalisation : Julien WEISS, Yaël HAQUET, Sylvain LEHOUE, Malorie GAGNEPAIN
Production : Radio Campus Orléans
Photo : Julien WEISS
Musique du générique : SHD? – Séquoia