Prends ma place ! Prends mon handicap ! épisode 16 : Vincent

« Prends ma place ! Prends mon handicap ! » est une série de podcasts et de portraits dont l’idée est née pendant la réalisation d’un atelier d’éducation au media. Nous avons glissé tous ensemble vers un espace d’écriture et de partage d’expérience de vie. Nous vous proposons chaque jour le portrait d’une personne du CFPERM de la Couronnerie. Tous ont écrit un texte qui parle d’eux, certains n’ont pas souhaité le lire, mais nous ont permis de le dire à leur place ou ont voulu se présenter sous forme d’interview.

Voici donc l’histoire de Vincent :

« Je m’appelle Vincent.
J’ai une hémiplégie du côté droit.
C’est un handicap de naissance.

Quand je suis sorti du ventre de ma mère, mes épaules étaient coincées.
La sage-femme a tiré fort et mon épaule droite a craqué.
J’ai perdu 3 nerfs sur 5.
Maintenant, je ne peux plus bouger mon poignet et mes doigts.

C’était dur d’accepter mon handicap.
Mais au quotidien, je m’adapte.

J’ai du mal à mettre ma housse de couette alors je demande à un ami de mon groupe d’internat ou à un éducateur.

Le reste, c’est moi qui le fais.
J’utilise mon coude droit pour bloquer une feuille quand j’écris ou quand je dessine.
Je suis un bon dessinateur.

Je ne porte pas de chaussures à lacets parce que je n’arrive pas à faire les nœuds.

J’ai appris à faire du vélo.
J’ai un VTT adapté avec un frein qui freine les deux roues en même temps.

Je suis très fan du Japon.
J’adore les mangas, les plats japonais et une chanteuse virtuelle nommée Hatsuné Miku.

Cette chanteuse est un personnage animé, elle chante en japonais.

Voici un extrait d’une de ces chansons.
Dans les concerts, elle apparait en holographique.

Cela fait apparaitre des personnages virtuels en utilisant un transparent de forme pyramidale.

J’aime les jeux vidéo, j’ai une Game Boy advance sp, une Nintendo 2ds XL, une Xbox one et une switch.

Le plus dur dans ma scolarité c’était le collège.
J’étais au collège des Provinces à Blois.

Il y avait des moqueries sur le handicap.

Après j’ai été dans un collège spécial à Limoges et c’était dur aussi car les éducateurs étaient beaucoup trop derrière notre dos.

J’ai un message à faire passer aux personnes en situation de handicap.
Peut-être certaines pensent comme moi autrefois qu’elles n’y arriveront pas.
Et bien : vous pouvez y arriver et impressionner les autres !
Moi j’ai un diplôme d’équipier autonome de production industrielle.
C’est un diplôme reconnu par l’Union des Industries et Métiers de la métallurgie qui va me permettre de travailler dans une entreprise ordinaire.
Vous pourriez vous aussi le réussir !
Voilà je vous laisse écouter Amadou et Mariam Dimanche à Bamako
Vincent »

Prise de son, Montage : Julien WEISS
réalisation : Julien WEISS, Yaël HAQUET, Sylvain LEHOUE, Malorie GAGNEPAIN
Production : Radio Campus Orléans
Photo : Julien WEISS
Musique du générique : SHD? – Séquoia