HOMMAGE A MARK LANEGAN (1964-2022): T’en veux c’est de la Bonne 21-22.26 -PLAYLIST DU 7 MARS (1989-2017)

  1. Mark Lanegan: « Man in a long black coat » (B.O. « I’m not there »; 2007)
  2. Screaming Trees: « Flashes » (1989; paru en 45 t, disponible sur la compilation offerte avec le livre « Seattle Grunge » de Charles Peterson)
  3. Mark Lanegan: « Wild flowers » / »Where did you sleep last night » (« The Winding Sheet »; 1990)
  4. Mark Lanegan Band & PJ Harvey: « Hit the city » (« Bubblegum »; 2004)
  5. Isobel Campbell & Mark Lanegan: « Snake song » / « Come undone » (« Hawk »; 2010)
  6. Mark Lanegan Band: « Bleeding muddy water » (« Blues funeral »; 2012)
  7. Mark Lanegan & Duke Garwood (« Black Pudding »; 2013): « Mescalito » – autre album commun: « With animals » (2018)
  8. Mark Lanegan Band: « Beehive » (« Gargoyle »; 2017)
  • Autobiographie: « Sing backwards and weep: a memoir » (2020; White Rabbit)-en anglais
  • Merci à Big Tom pour m’avoir offert « Seattle Grunge », il y a bientôt 20 ans, et à Goo pour m’avoir transmis la (mauvaise) nouvelle.